La philosophie politique se définit, depuis ses débuts en Grèce, comme  la tentative de saisir par la pensée la vie des hommes en communauté. Elle pourrait se définir « par un rapport à la fois nécessaire, indépassable, et indéfiniment problématique avec les expériences et les opinions effectivement présentes dans la vie  réelle de la cité » (Philippe Raynaud, Dictionnaire de philosophie politique, PUF, 2003). La philosophie politique se caractérise également par une relation  constante entre la théorie et la pratique : tout en assumant une portée  normative, elle se doit de faire la part de l’existant. C’est d’abord en  comprenant ce qu’est le réel, le « déjà-là », qu’il devient ensuite  possible d’évaluer, de juger puis d’agir. Dans le cadre de cette initiation à la philosophie politique adressé aux élèves ingénieurs des Mines il s’agira de sensibiliser aux grandes problématiques qui se posent au sein de la Cité et qui les intéressent à la fois en tant que citoyens et que futurs ingénieurs.