Topic outline

  • General

    L'égalité, la diversité, la lutte contre toute forme de discrimination et le respect d'autrui sont des valeurs portées par l'ensemble de la communauté de l'Ecole.

    Les élèves et les doctorants peuvent s'adresser à Elisabeth Beyls, responsable de l'égalité, la diversité et la vie étudiante, au sein de la direction de l'Enseignement, pour être accompagnés sur ces thématiques dans le cadre de leur formation à l'Ecole.

    elisabeth.beyls@enpc.fr

    Aile Prony - Bureau P204

    • La charte du respect d'autrui

      La charte du respect d'autrui-Vie étudiante fixe les principes et comportements attendus de la part des élèves sur le site de l'Ecole et en dehors du cadre académique. Elle est signée en début d'année universitaire par les élèves de la formation d'ingénieurs.

    • Dispositif de lutte contre les violences sexuelles et sexistes

      L’École a renforcé, depuis 2018, son engagement dans la prévention et la sensibilisation aux VSS. Elle collabore très étroitement avec le pôle Egalité F-H de l’association étudiante Dévelop’Ponts. En mai 2019, la direction de l'École a soutenu une campagne d'affichage qui reprenait les verbatims des victimes d’outrages sexistes, dans le cadre de témoignages recueillis par l'association Dévelop’Ponts avec les objectifs de rompre l’isolement et de libérer la parole des victimes.

      Le dispositif de l’École s’articule autour de 3 axes :

      Axe 1 : Prévention/sensibilisation

      Depuis septembre 2019, l'École fait intervenir, à la rentrée, une troupe de théâtre sur le thème du harcèlement. Cette journée s'adresse aux élèves-ingénieurs entrant en 1ère année. Ils participent à une journée de sensibilisation et de débats sur les thèmes du harcèlement d'une part et des conduites addictives conduisant à des comportements inappropriés d'autre part. Le pôle Egalité F-H de Dévelop'Ponts vient se présenter à eux et co-anime les débats. Au cours de cette journée, les nouveaux élèves de la formation d'ingénieur peuvent ainsi identifier dès leur arrivée les élèves de 2ème année en charge de la question des VSS. Les élèves peuvent prendre la parole très facilement, grâce à l'expérience des comédiens qui abordent sans tabou ce sujet sensible.

      Depuis septembre 2021, tous les élèves de la formation d'ingénieur signent une charte du respect d'autrui. Centrée sur la notion de consentement, cette charte a une vocation pédagogique avec un rappel de la terminologie des différents types de VSS et des peines encourues dans les cas de non-respect. De même les élèves actuellement en stage long ont été sollicités pour signer cette chartre. Ce document sera étendu à la population des doctorants et doctorantes, des chercheurs et chercheuses et agents de l'École, à l'issue d'un travail qui va se dérouler tout au long de l’année.

      De même, depuis la rentrée, une campagne d'affichage sur le consentement ( #JDIWI) a été déployée partout dans l'École (une cinquantaine d'affiches  dans les 2 bâtiments ainsi que dans les résidences étudiantes). Une plaquette est également mise à la disposition de tous les élèves (ainsi qu’aux doctorants et doctorantes). Ils peuvent y trouver un rappel des définitions des actes des VSS et la liste des personnes relais à contacter pour trouver de l'aide et faire un signalement.

      Axe 2 : Formation

      Au cours de l'année, les élèves de 1ère année participent à 2 séances de 4 heures consacrées aux risques psycho-sociaux, y compris le harcèlement moral et sexuel pendant leur scolarité, mais également en stage et dans la vie professionnelle. Ce thème est présenté, débattu et fait l'objet d'études de cas au cours de ces 8 heures. En août 2021, les responsables des associations étudiantes et les « Zorgs » (élèves qui s'impliquent ponctuellement aux cotés des membres du BDE et qui participent à l’élaboration et au suivi de nombreuses manifestations) ont été formés à la responsabilité encourue et à l'encadrement des élèves dans un contexte de consommation d'alcool (WEI, soirées, foyers...).

      Une formation sur les VSS en milieux festifs, organisée par l'association Consentis, a eu lieu le 29 novembre 2021, juste avant les campagnes des BDE, BDS et BDA (bureau des élèves, bureau des sports et bureau des arts). Elle s'adresse à tous les élèves.

      Axe 3 : Accompagnement des victimes/témoins et signalement

      Une cellule d'écoute constituée de la conseillère de prévention, de l'infirmière, de la responsable « diversité, égalité, vie étudiante » (poste nouvellement créé) et de la responsable des relations avec les entreprises est en place au service des élèves. Une communication sera diffusée pour faire connaître cette structure interne ainsi que la plateforme de signalement anonyme qui sera accessible aux élèves et rappeler le rôle des différents intervenants.

      Par ailleurs l'École a fait appel à un prestataire afin de mettre à la disposition des élèves une plateforme d'écoute psychologique 7 jours sur 7 et 24h sur 24h.Cette plate-forme est composée de 40 psychologues qui peuvent répondre dans de nombreuses langues.

      Depuis 3 ans, en collaboration avec le BDE, un questionnaire anonyme est adressé à tous les élèves qui ont participé au week-end d’intégration (WEI), afin de recueillir leur parole et vérifier que chaque élève s'est senti en sécurité.

       

      • S'informer sur les violences sexuelles et sexistes - Faire un signalement

        Il est parfois délicat d'identifier les violences sexuelles et sexistes, qui prennent diverses formes concrètes. Les conséquences des actes subis peuvent être importantes et durables notamment lorsque les victimes sont restées isolées et silencieuses.

        Le site officiel service-public.fr donne accès à des ressources sur les actes de violences sexuelles et sexistes et permet de faire un signalement en ligne. https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19448

        L'observatoire des Violences sexuelles et sexistes dans l'enseignement supérieur met à dispositions des étudiants différentes ressources sur le sujet des VSS, et notamment les résultats de l'enquête "Paroles étudiantes sur les violences sexuelles et sexistes" (novembre 2020).                                                          https://observatoire-vss.com/wp-content/uploads/2020/10/Rapport-complet-de-lObservatoire.pdf                                                                                           https://observatoire-vss.com/wp-content/uploads/2020/10/Rapport-resume-de-lObservatoire.pdf

        La plaquette d'information sur les violences sexuelles et sexistes (V.S.S.) rappelle la définition des actes entrant dans le champ des violences sexuelles et sexistes et fournit le cadre légal dans lequel ils se situent. On y trouve également les coordonnées de la cellule de prévention et d'écoute de l'Ecole ainsi que les coordonnées individuelles de toutes les personnes référentes pour les témoins et les victimes de faits entrant dans les VSS.


        La cellule de prévention et d'écoute accueille et permet de faire un signalement

        En toute confidentialité, la cellule de prévention et d'écoute de l'Ecole offre aux victimes et aux témoins un premier accueil en présentiel ou à distance. La cellule est compétente pour informer et orienter le cas échéant. Il est possible de contacter directement Elisabeth Beyls (elisabeth.beyls@enpc.fr) ou Stéphanie Le Thuaut, infirmière de l'école (stephanie.le-thuaut@enpc.fr) pour solliciter une aide. La demande peut aussi être adressée via l'adresse safe@enpc.fr*.

        La cellule a également vocation à être saisie lorsque qu'une victime ou un témoin décide de faire un signalement. Le signalement d'une situation de violence se fait via l'adresse mail de contact : safe@enpc.fr

        *Les messages envoyés sont reçus par Stéphanie Le Thuaut et Elisabeth Beyls, membres de la cellule de prévention.

      • Un accompagnement psychologique dans l'anonymat, sur site ou à distance

        • Sur site

        Une praticienne, psychanalyste et psychothérapeute, est à la disposition des élèves en face à face chaque jeudi, en libre accès. Elle se trouve en salle d'hôtes - Aile Prony, étage -1. Les élèves peuvent également être reçus sur rendez-vous.

        Prendre rendez-vous :  marie.rebeyrolle@enpc.fr - 06 60 16 53 41


        • A distance

        L'école met à disposition des élèves PROS-CONSULTE, une plateforme d'écoute psychologique 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24,  en plusieurs langues. C'est un espace de libre expression dans l'anonymat, pour celles et ceux qui ne souhaitent pas prendre la parole au sein de l'établissement.

        Numéro vert  depuis la France: 0800 711 046  ou +33 974 990 058 pour les élèves qui se situent à l'étranger.


        • Santepsy pour tous les étudiants

        Le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation propose un accompagnement psychologique gratuit pour tous les étudiants inscrits dans un établissement d'enseignement supérieur.

        Le dispositif d'accompagnement par un psychologue, initié pendant le confinement, a été prolongé jusqu‘au 31 août 2022.

        Il donne droit jusqu‘à 8 séances sans avance de frais pour tout étudiant d'un établissement d'enseignement supérieur, qu'il soit public ou privé, quel que soit le lieu de scolarité, le statut de l'école ou de l'université ou bien encore le lieu de résidence.




      • France Victimes, un dispositif de proximité d'aide aux victimes de violences sexistes et sexuelles, externalisé et confidentiel

        Appeler le service externe d'écoute et d'accompagnement géré par France Victimes : 01 80 52 33 74 - 7/7 9h-21h

        Une convention signée avec la Fédération France Victimes permet aux victimes ou témoins, élèves et doctorants  de l'Ecole des Ponts, de bénéficier d'un service d'écoute et d'accompagnement externe, confidentiel, et anonyme si l'appelant le souhaite, géré par France Victimes.

        Après un premier entretien téléphonique en vue de recueillir la parole et de qualifier les faits, l'orientation vers l'accompagnement le plus adapté est proposé par une structure locale de France Victimes à proximité du campus ou du lieu de résidence de l'appelant. France Victimes fédère un réseau composé de 1500 professionnels répartis sur le territoire français, qui accompagnent les victimes de manière individualisée selon leur choix et leur besoin en procurant :

        • une information sur les droits et les moyens de les faire valoir, par des juristes
        • une aide à la plainte et l' accompagnement dans le cadre de la procédure ou hors toute procédure
        • un soutien psychologique
        • un accompagnement social


        • Porter plainte

          Les démarches du dépôt de plainte et de la main courante peuvent être facilitées par différents services de proximité ou en ligne:

          Appeler ou se rendre au commissariat de police de Champs sur Marne

          Rue Flandres-Dunkerque - 77420 Champs-sur-Marne

          tel : 01 64 68 07 53

          Prendre rendez-vous auprès d'un commissariat de police au choix
          Amorcer le dépôt de plainte en ligne